Connexion

Assises PDS header sept16

Les premières Assises de la promotion de la santé en Grand Est se sont tenues le 15 décembre 2016 au Centre d’affaires Cescom à Metz. Près de 180 acteurs, politiques et de terrain, œuvrant au service de la santé et du bien-être de la population, se sont réunis à l’initiative des Instances régionales d’éducation pour la santé et de promotion de la santé d’Alsace, Champagne Ardenne et Lorraine. A l’aube de la nouvelle région Grand Est, et à l’occasion des 30 ans de la charte d’Ottawa, texte fondateur de la promotion de la santé, ils ont réfléchi à des recommandations pour construire la promotion de la santé de demain.

La santé, une question qui dépasse le système de soins

« Il faut sortir d’une vision médicale et curative de la santé » insiste le Dr Annick Dieterling, directrice adjointe de la santé publique à l’Agence régionale de la santé Grand Est en introduction de la journée. En effet, la promotion de la santé vise à accroitre l’autonomie et le pouvoir des personnes sur les questions de santé en agissant sur les déterminants de leur santé : les comportements individuels et collectifs, et plus largement les conditions de vie et les environnements physiques et sociaux des personnes. La santé de la population concerne alors aussi bien les professionnels du soin, que du social, du médicosocial, de l’éducation, des collectivités ou de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire qui étaient présents lors de cette journée.

La promotion de la santé est née en 1986 avec la Charte d’Ottawa. Pouvant être vue comme un concept subversif car donnant du pouvoir aux populations et réinterrogeant les politiques, « elle est aujourd’hui plus que jamais d’actualité » estime le Pr Jean-Pierre Deschamps, professeur de santé publique, « dans notre contexte de crise économique, de politiques d’austérité, de crise de l’emploi, de conflits, de terrorisme ou encore de réchauffement climatique ».

Une responsabilité politique et partagée

L’après-midi, quatre ateliers thématiques ont permis de définir collectivement, à partir de retours d’expériences et des échanges entre les participants, des préconisations concrètes pour développer la promotion de la santé de demain en Grand Est :

  • pour renforcer le pouvoir d’agir des populations sur leur santé,
  • pour développer une politique de promotion de la santé à l’échelle d’un territoire,
  • pour qu’acteurs de champs différents puissent s’articuler dans le parcours de vie d’une personne, 
  • pour créer du lien entre promotion de la santé et développement durable.

Les participants repartent de cette journée ravis d’avoir pu découvrir des actions menées sur le territoire Grand Est, et échanger entre acteurs qu’ils soient politiques ou de terrain, mais tous au service du bien-être et de la qualité de vie des populations.

Ces Assises ont été organisées dans le cadre des Pôles de compétences en éducation pour la santé et promotion de la santé d’Alsace et de Lorraine, avec le soutien financier de l’Inpes.

Vieillir au quotidien. Elus et acteurs de proximité, comment se mobiliser ?

Atelier d'échanges - Mardi 8 décembre 2015 à Tomblaine

AEPA2015
 
L’amélioration de la qualité de vie des personnes âgées représente un enjeu majeur de la politique sociale actuelle. En effet, l’allongement de l’espérance de vie et l’augmentation du nombre de personnes âgées dans la population pose le défi du maintien de leur qualité de vie. En ce sens, le maintien de l’autonomie de cette catégorie de la population représente une des priorités du projet régional de santé et est déclinée dans de nombreux contrats locaux de santé signés dans la région. Les acteurs impliqués auprès des personnes âgées sont nombreux ; les actions mises en place et dispositifs existants sont diversifiés. Acteurs de proximité situés sur le territoire, en contact quotidien avec le public, les élus et acteurs associatifs ont ou pourraient avoir un rôle privilégié dans les dynamiques locales mises en place pour maintenir la qualité de vie des personnes âgées. Plusieurs questions se posent : que font ou peuvent faire ces collectivités et acteurs de proximité ? Quels axes de travail sont ou peuvent être développés pour améliorer ou maintenir la qualité de vie des personnes âgées sur les territoires ?

Supports de la journée

twitter 312464 640Accéder au live tweet de l'atelier !

Partenaires : Agence Régionale de Santé de Lorraine, Carmi-Est, Conseil Régional de Lorraine, Carsat Nord-Est, Conseils départementaux 54, 55 et 57, Fédération seniors 57, France Parkinson 88, Ireps Lorraine, Mutualité Française Lorraine, ONPA, Orsas Lorraine.

Dépistage organisé des cancers : quels relais sur les territoires, pour quelles démarches ?

Atelier d'échanges - 27 janvier 2015 à Tomblaine

En février 2014, lors du lancement du Plan Cancer 2014-2019, le Président de la République évoquait, dans son discours, la prégnance des inégalités sociales et territoriales d’accès aux dépistages. A l’échelle régionale, le dépistage des cancers représente une priorité de santé et constitue, notamment, un axe du schéma régional de prévention décliné par l’Agence Régionale de Santé dans les contrats locaux de santé signés récemment.
En ce sens, nombre de porteurs de projets locaux travaillent dans leurs actions quotidiennes sur cette question et de multiples démarches sont initiées. Chacun s’appuie sur les spécificités de son territoire : contexte, professionnels existants, expériences passées, relais possibles… Il semble nécessaire de valoriser et d’échanger sur ces expériences, de partager les freins rencontrés par chacun et d’identifier les leviers sur lesquels s’appuyer. Quels relais mobiliser sur les territoires pour travailler sur la question du dépistage organisé ? Comment les mobiliser ? Quels peuvent être leur place et leur rôle ? Comment les accompagner à aborder cette question ?

Supports de la journée

Partenaires : ARS Lorraine, ADECA 54 , AMODEMACES, AVODECA, Comités départementaux des Ligues contre le cancer de Lorraine (57 et 54), Caisses Primaires d’Assurance Maladie des 4 départements, CARMI-Est, IREPS Lorraine, ORSAS Lorraine et Mutualité Française Lorraine.

Promotion de la santé mentale et réduction des inégalités de santé : quels leviers ?

Atelier d'échanges - 8 avril 2014

Questionner les représentations sociales en promotion de la santé

Qu’est-ce que la santé mentale ? Quels sont les besoins (usagers, familles, professionnels) ? Quels liens entre la prévention et le soin ? Quelles postures professionnelles dans l’accueil et l’accompagnement des personnes et des familles ? Que faire pour prévenir la « mauvaise » santé mentale ? Quelles propositions et recommandations ?


Téléchargez les recommandations produites

Partenaires : AIEM Metz, ARS Lorraine, Association Ensemble, CH de Jury-les-Metz Pôle 5, CISS Lorraine, CLSM de Lunéville, Conseil Régional de Lorraine, CPN Pôle 3, Espoir 54, Fédération UNAFAM, FNARS Lorraine, IREPS Lorraine, RAPP et CLSM Lunéville

Place des parents dans les services de la petite enfance

Atelier d'échanges - 28 janvier 2014

La petite enfance est victime en premier lieu des inégalités sociales de santé ; c’est à cet âge que les interventions concernant les enfants et les parents doivent être initiées et sont sans doute les plus efficaces. Il existe pour cela des dispositifs et des acteurs nombreux, mais comment ces dispositifs et acteurs s’articulent-ils pour répondre aux besoins et attentes des parents et de leur enfants ? Qu’en-est-il des attentes des parents et de leur place dans les structures et dispositifs existants ? Quels sont les leviers et les obstacles à l’implication des parents ?

Téléchargez les recommandations produites 

Partenaires : ARS Lorraine, CAF de Meurthe-et-Moselle, Conseil Général des Vosges, IREPS Lorraine, ORSAS Lorraine

Maisons de santé, pôles, réseaux, contrats locaux, territoires... : nouvelles pratiques plus près du citoyen ?

Atelier d'échanges - 12 décembre 2013

Afin d’améliorer la coordination entre les acteurs de l’offre de soins, le paysage de la santé est actuellement en mouvance et nécessite une adaptation des professionnels et un remodelage des pratiques : une vraie difficulté, mais un vrai enjeu pour améliorer l’offre à la population. Quels sont les nouveaux modes d’organisation des soins ? Quelle est la place du citoyen dans ces nouvelles pratiques ? Quelles sont les actions développées dans ce cadre ? Quelles seraient les perspectives d’évolution souhaitables pour favoriser la prise en compte des inégalités sociales et territoriales de santé ?

Téléchargez les recommandations produites

Partenaires : Carmi Est, Ciss Lorraine, Conseil Régional de Lorraine, Femalor, Ireps Lorraine, Réseau Gérard Cuny, Sanofi France

Les inégalités de santé au travail  : de la formation à l’entrée dans le monde du travail

Atelier d'échanges - 26 novembre 2013

Les jeunes font partie des populations les plus touchées par les inégalités en matière de santé au travail. Une réflexion doit être menée pour ne pas accentuer ces inégalités chez les nouveaux entrants dans le monde du travail et ce, dès la formation.Comment donner les mêmes chances à tous à l’entrée dans le monde du travail ? Comment faire le lien entre la formation et le monde du travail pour une meilleure prise en compte de la santé du salarié ? Comment l’entreprise peut-elle prendre en compte les spécificités du nouvel arrivant pour une meilleure intégration de celui-ci ?

Télécharger les recommandations

Partenaires : Ciss Lorraine, Carsat Alsace-Moselle, Carsat Nord-Est, Conseil Régional de Lorraine, Dirrecte Lorraine, Ireps Lorraine, Isabelle Margo - Journaliste, ORST Lorraine

 

Synthèse des réflexions lorraines sur  les inégalités sociales et territoriales de santé entre 2011 et 2013

 

 Décembre 2013

La question des inégalités sociales et territoriales de santé représente aujourd’hui un des enjeux majeurs de la politique de santé publique, tant au niveau national qu’international. Toutefois, en France, le contexte politique, économique et social est extrêmement difficile et tend à accroître ces inégalités, ces différences d’état de santé observées entre les groupes sociaux. Il n’est alors pas aisé pour les acteurs de terrain de saisir comment contribuer localement à la réduction de inégalités de santé, par leurs activités et leurs actions au quotidien au sein de leur structure.

Cette synthèse propose aux acteurs une réflexion sur les inégalités sociales et territoriales de santé dans l’optique de faciliter la mise en oeuvre de démarches allant dans le sens de leur réduction, ou du moins, de leur non-renforcement. Pour cela, ce document propose de définir les inégalités sociales et territoriales de santé, de découvrir Lor’IS, un outil d’aide à l’action s’appuyant sur une démarche de promotion de la santé, et enfin de prendre connaissance d’initiatives lorraines qui, chacune à son échelle, participent à une action sur les inégalités.

Téléchargez la synthèse

Inégalités sociales et territoriales de santé : quelle contribution des acteurs lorrains ? 

Actuellement de nombreux travaux existent sur la problématique de la réduction des inégalités de santé.  Fort des conclusions issues de ces travaux, un groupe de travail, constitué de partenaires institutionnels et associatifs, a été crée au sein du Pôle de compétences lorrain. Il a pour objectif de porter à la connaissance des principaux acteurs de la région Lorraine, l’état d’avancement des travaux sur la question et de définir collectivement avec eux les conditions nécessaires à la contribution de leurs actions de terrain à la réduction des inégalités sociales et territoriales de santé.  Dans ce sens, suite à un recueil des travaux existants sur la question par le groupe de travail régional, des séminaires ont été mis en place en 2012 :

  • Un séminaire régional d’échanges «Réduire les Inégalités Sociales et Territoriales de Santé : des stratégies expérimentées en Lorraine»
    15 mars 2012

Ce séminaire avait pour objectif, en prenant appui sur des expériences menées dans la région Lorraine, de soumettre à la discussion des acteurs, 4 axes de réflexions que sont : 
- La petite enfance, 
- L’échelon local,
- La place des usagers,
- Les enjeux de la démarche qualité dans les actions.

Il s’est adressé à tous les acteurs du champ de la prévention, de l’éducation, de l’insertion, de l’ambulatoire, du milieu hospitalier, de l’environnement et du cadre de vie,...

  • Six séminaires territoriaux pour permettre aux acteurs de réfléchir sur les éléments clefs, en terme de démarche, activités, outils ou tout autre moyen, permettant de répondre à ces problématiques et donc de contribuer à la réduction des inégalités à travers leurs actions. 

Partenaires : ARS Lorraine, Anpaa Lorraine, Carmi Est, Ciss Lorraine, Conseil Régional de Lorraine, DRJSCS Lorraine, Ecole de santé publique, Fnars Lorraine, Ireps Lorraine, Mutualité Française Lorraine, Orsas Lorraine, Délégués du profet, Sanofi France