Connexion

CARSAT ALSACE-MOSELLE / Subventions de fonctionnement de l'Assurance Maladie

Plusieurs types de subventions peuvent être accordés par l’Action Sociale de l’assurance maladie en faveur d’organismes à but non lucratif :

  • pour les associations à rayonnement régional en matière d’aide aux malades, d’aide aux personnes handicapées, de lutte contre les dépendances, d’éducation et de prévention sanitaire,
  • pour le fonctionnement des foyers d’accueil de familles de malades hospitalisés,
  • pour le fonctionnement des Centres d’intervention et de conseils sur les aides techniques.

Subventions de fonctionnement et d’investissement de l’assurance retraite pour la réalisation d’actions collectives.

Dans le cadre de ses missions, la Carsat Alsace-Moselle s'attache à promouvoir une politique de prévention et d'accompagnement qui permette de concevoir et d'organiser les réponses les plus adaptées aux attentes et aux besoins spécifiques des retraités non dépendants (Gir 5 et 6) et également des seniors socialement fragilisés.

La mise en oeuvre de cette politique, qui peut occasionner le lancement d'appels à projets, a pour objectif de favoriser et de soutenir l'émergence d'initiatives de développement d'actions collectives de prévention de la perte d'autonomie et de maintien du lien social, répondant à un cahier de charge bien précis. Exemples : développement d'actions concourant à la préservation de la perte d'autonomie ou au maintien du lien social, création de nouveaux services de soutien à domicile. Bénéficiaires : toutes structures autorisées, quelle que soit leur nature juridique.

Date limite de candidature : tout au long de l'année

Accéder à la source

FONDATION DE FRANCE / Pourquoi ?

Quel que soit l’âge, la pratique régulière d’une activité physique et sportive possède de multiples vertus : effets bénéfiques pour la santé, rôle positif sur la vie sociale... Pourtant, nous ne sommes pas tous égaux dans l’accès au sport.
Aujourd’hui en France, près de 73 % des équipements sportifs sont implantés en zones urbaines et péri-urbaines, reléguant les campagnes au second plan. Plus frappant encore, un tiers des communes rurales sont totalement dépourvues d’infrastructures sportives. Et quand ces infrastructures existent, la distance est un frein supplémentaire à la pratique régulière d’un sport.

Face à ce constat, la Fondation de France a décidé de s’engager en faveur du « sport pour tous ». Le programme « Sport et santé en milieu rural » soutient les projets permettant la pratique régulière d’une activité physique et sportive en milieu rural, dans un objectif de prévention ou d’amélioration de la santé, notamment auprès des jeunes femmes, des personnes âgées, des handicapés ou des malades.

Quels objectif ?

- Faciliter l’accès au sport dans les zones rurales

- Encourager les personnes en difficulté à pratiquer une activité physique régulière

- Améliorer la santé des résidents ruraux

Qui peut répondre ?

Cet appel à projets s’adresse à des :

  • associations et fédérations sportives,
  • structures médico-sociales,
  • associations d’usagers,
  • groupes de jeunes,
  • collectivités locales et territoriales.

Date limite de de dépôt : 15 février 2016

Accéder à la source

FONDATION DE FRANCE / Pourquoi ?

Parce qu’ils se sentent isolés et incompris de leur entourage, les jeunes en situation de détresse n’expriment souvent aucune demande spontanée. Il est donc crucial de permettre les conditions d’un repérage précoce et d’une orientation rapide et efficace vers un parcours de soins. 
La Fondation de France accompagne ce public particulièrement fragile à travers son soutien au dépistage et au suivi adapté et de long terme des addictions, avec ou sans substance, comme les troubles du comportement alimentaire et des jeunes suicidants ou suicidaires, notamment.

Quels objectifs ?

  • Améliorer la prise en charge des personnes touchées et de leurs familles
  • Renforcer les capacités des professionnels à évaluer les risques sous-jacents
  • Coordonner le parcours de soins sur l’ensemble du territoire

Qui peut répondre ?

  • Services hospitaliers publics (ou privés participant au service public) qui accueillent adolescents et jeunes adultes ;
  • Organismes de soin ou collectifs de médecins libéraux qui collaborent avec les hôpitaux ;
  • Centres de soins en addictologie, consultations jeunes consommateurs, maison des adolescents, espaces santé jeunes, points d’accueil et d’écoute jeunes, … ;
  •  Missions locales, établissements scolaires, universités, … ;
  • Associations d’aide aux personnes touchées et à leurs familles.

Date limite de dépôt : 10 février 2016

Accéder à la source

FONDATION DE FRANCE / Pourquoi ?

Les crises sociales et démocratiques que nous traversons rappellent la nécessité pour chacun de pouvoir s’exprimer, se faire entendre et peser sur les choix afin de construire sa vie et participer pleinement à la société.
Il ne suffit pourtant pas de décréter la participation pour qu’elle devienne réalité. Bien qu’inscrite dans la loi, elle demeure trop souvent une injonction ou un alibi, ce qui a pour effet de renforcer la défiance et le retrait des participants.

Dans ce contexte, la Fondation de France fait le pari que la participation de toutes celles et ceux qui veulent peser sur le cours de leur vie, peut être une opportunité pour penser et développer ensemble de nouvelles réponses.

Quels objectifs ?

La Fondation de France propose donc de soutenir en 2016, une quinzaine de démarches participatives innovantes dans leur méthode et qui donnent à chacun le pouvoir d’orienter, de décider et d’agir au service de la collectivité, ainsi que d’évaluer l’efficacité de ces actions, quels que soient leur territoire ou leur thématique.  
Les porteurs de projet retenus seront invités à s’inscrire dans une démarche de capitalisation des réflexions et des savoir-faire tirés de ces expériences et d’évaluation de leurs effets sur les personnes et les institutions.

Qui peut répondre ?

Cet appel à projets s’adresse à des organismes à but non lucratif :
  • associations, réseaux d’associations, établissements dont l’activité relève de l’intérêt général ;
  • collectifs de citoyens, d’habitants, d’usagers ;
  • communes et groupements de communes de petite taille.

Date limite de dépôt : 24 février 2016

Accéder à la source

INSTITUT NATIONAL DU CANCER / Cet appel à projets a pour objectif de promouvoir des projets d’études ou la mise en place d’actions diversifiées, reproductibles, mutualisables et innovantes, le cas échéant à titre expérimental, et leur évaluation.

Date limite de dépôt : 7 mars 2016

Accéder à a source